“À l’heure de l’hyper progrès technologique, est-il raisonnable de continuer les expériences sur les animaux qui ne peuvent jamais garantir un résultat à 100% pour les hommes ?”

Accorder un droit de regard aux citoyens sur la recherche et l'enseignement public (75% de l'expérimentation animale) qu'ils financent avec leurs impôts.

Autoriser les agences d'enregistrement pour les autorisations de mises sur le marché (AMM) des médicaments et des produits chimiques à prendre en compte des études fiables, menées sans expérimentation animale.

Interdire les expériences sur les animaux dans l'enseignement secondaire et universitaire.